Othmane Belouizdad

Né à Belcourt (Alger) en 1929, comme la majorité des Algériens de son âge, il ne mènera pas à son terme son cursus scolaire ; et pour aider sa famille, il travaille comme magasinier d’un dépôt de pièces de rechange. Militant de l’OS, il était partisan de l’action armée pour chasser l’occupant. Il rejoint le Comité révolutionnaire pour l’unité et l’action en 1954, à la suite des divisions nées au sein du MTLD, et assiste à la réunion des 22. Belouizdad a organisé l’attaque contre la centrale électrique du port d’Alger qui alimentait la capitale, et a été arrêté le 7 novembre 1954 et torturé. Lors de sa comparution devant le tribunal en 1956, il revendique fièrement son appartenance au Front de libération nationale (FLN) qui mène le combat pour l’indépendance nationale. Condamné, il ne sera libéré qu’en 1962.

(Source : El Djeich, novembre 2012)