Mohamed Merzougui

 

Né le 4 novembre 1927 à Belcourt, un quartier d’Alger regroupant dans les années 1930, des population appartenant aux communautés algérienne et européenne, Mohamed Merzougui perçoit très tôt la différence de statut de ces deux communautés et les injustices dont est victime la sienne. Et c’est ainsi que très logiquement, il sera amené à militer au sein du PPA et prend part aux manifestations du 8 mai 1945, puis il devient responsable d’une cellule en 1948, ainsi que membre de l’OS dont il sera responsable de cellule puis chef de groupe et, enfin, adjoint de Zoubir Bouadjadj pour la zone de Belcourt. Il est présent à la réunion des 22 et, au déclenchement de la Révolution, il fait partie du groupe chargé de poser des bombes au siège de Radio-Alger et est arrêté, fin novembre, 1954. Jugé puis incarcéré dans nombre de prisons (Serkadji, El-Harrach, Berouaghia et Lambèse), il est transféré en 1961 à la prison de Marseille en 1961, puis Dijon et Tours, d’où il sera libéré à l’annonce du cessez-le-feu, le 19 mars 1962.

 

(Source : El Djeich novembre 2012)