70c7f39593e3f6afa7ab4969f2b683f1

Ismail Shammout est décédé le 1er juillet 2006 à l'âge de soixante-seize ans. Tout sa vie, il a consacré son énergie à la sauvegarde de la conscience nationale palestinienne, par le biais de l'art, et notamment de la peinture. Il est né en 1930 à Lydda. En 1948, au moment de la Nakbah, le 12 juillet, lui et sa famille expulsés par l'es troupes coloniales sionistes, comme des dizaines de milliers d'autres palestiniens de Lydda. Dans un premiet temps, ils se rendent dans la bande de Gaza, dans le camps de réfugiés de Khan-Younès. En 1950, le jeune Ismail Shammout se rend au Caire pour effectuer des études au Collège des Beaux-Arts. Il revient à Gaza en 1953 et  organise sa première exposition? le succès est au rendez-vous. Ses compatriotes meurtris se reconnaissent dans ses oeuvres. Il participera l'année suivante à l’ exposition sur la Palestine de 1954 au Caire. Celle-ci fut inaugurée par le président Gamal 'Abd el-Nasser.

0c81c36ac1ce1ccdb867d1f2efb0169a

04c19b4f944199f322e5a383fb12673d

9d738d7b6a0af917f54595aeeb6bc3bb

36d6c1108e563b44c04937058f978d6d

Ismail Shammout reprendra des études artistiques en Italie, à l'Academia De Belle Arti de Rome. EN 1965, il occupe la fonction de directeur des arts et de la culture nationale de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP).  Il a également occupé le poste de secrétaire général de l'Union des artistes palestiniens. Il fut aussi le secrétaire général de l'Union des artistes arabes en 1969. Il a été marié avec l'artiste Tammam Al Akhal

 

e1e7697379809058991cf2a1453022b3

 

529fe3f172a2b1ca639e72341f1d91eb

50293432_2206663886221560_235982068931100672_n

a51ffdcdddecedb35ee52c306c085e7f

ccb568d322a95c6e6d1b5b838f66a7b1

d0b3f6dfe420a62dabde522eb4f02c8f