49755943_2200047336883215_6563837667656597504_o

 

Qui se souvient de Mari ?

Le site archéologique de Mari (en arabe : mārī, مــاري) (Tell Hariri, en arabe : tall al-ḥarīrī, تل الحريري) est situé à l'extrême sud-est de la Syrie sur le moyen Euphrate, à 11 kilomètres d'Abou Kamal et à une dizaine de kilomètres de la frontière irakienne. Située dans cette plaine, Mari fut une importante cité mésopotamienne dès le IIIe millénaire av. J.-C., contemporaine de la civilisation sumérienne d'Uruk. Capitale d'un pays appelé tardivement, au VIIe siècle av. J.-C., Laqe et s'étendant le long de l'Euphrate en amont et en aval du confluent du Kharbour1, elle est surtout connue pour son splendide palais du IIe millénaire av. J.-C. et grâce aux fouilles archéologiques entreprises depuis 1933 par l'archéologue français André Parrot, puis reprises par Jean-Claude Margueron en 1979. Après 40 campagnes de fouilles, on estime qu'environ un quinzième du site a été fouillé (8 hectares sur 110).

49474892_2200049146883034_8414947007201804288_n

49652611_2200047486883200_6434396858117783552_n

49693337_2200048943549721_7795415317831745536_n