25 octobre 2018

Génie de la langue arabe : " عَالَمِين", par Mohammed Futuwwa

    Tous les musulmans et les musulmans connaissent ces premiers versets de la Fatiha : ٱلْحَمْدُ لِلَّهِ رَبِّ ٱلْعَٰلَمِينَ Habituellement, le traducteur en français (y compris le traducteur musulman) rend ces versets ainsi : Louange à Dieu, le Seigneur des mondes (ou de l'univers).   Ces traductions malheureusement évacuent une donnée essentielle à propos de ce mot de "ٱلْعَٰلَمِينَ".   J'éprouve une certain contentement à savoir que la meilleure traduction, me... [Lire la suite]
Posté par Futuwwa à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 octobre 2018

La Gloire de la Tribu hilalienne arabe des Ouled Naïl, par Mohammed Futuwwa

Musique, Chant et Danse des "Ouled Nail"     La grande tribu des Ouled Naïl, intimement liée à celle des Hamyan, est l'un des rameaux (issu des Zoghba) de la prestigieuse confédération tribale des Banu Hilal. Ils sont l'une des principales tribus arabes des Hauts Plateaux, dans un espace géographique qu va de la région de El Oued, Ghardaia et Biskra jusqu'au centre de l'Algérie au Sud d'Alger (Djelfa, Bou Saada, montagne Amour, etc.). Selon le géographe du XIXe siècle, Élisée Reclus, les Ouled Naïl seraient venus au... [Lire la suite]
Posté par Futuwwa à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2018

La Bataille des temporalités, par Mohammed Futuwwa

Le "Temps" de l'Occident capitaliste est un temps linéaire, avec ses trois moments : passé, présent et futur. C'est le Dieu Chronos qui préside à ce temps, qui est le temps de la seule matière. C'est un temps qui tend même à se dissoudre dans une vitesse accélérée conduisant à la mise à mort du Monde.   Dans la philosophie arabe et islamique, et la grammaire de la langue du Saint Livre l'exprime merveilleusement, notre "Temps" (Az-Zaman) n'est pas le même. Il est cyclique et même sphérique. Et il ne reconnait... [Lire la suite]
Posté par Futuwwa à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2018

Images saisissantes de l'Âme arabo-musulmane, par Mohammed Futuwwa

    Chaque civilisation possède sa représentation du monde, de l'univers. Chaque civilisation possède une façon spécifique de se dire, de dire ses rêves, d'exprimer ses valeurs. Chaque civilisation utilise sa langue, ses sonorités, ses musiques, ses images pour mettre en forme l'univers, le cosmos, du plus près au plus lointain. Voici quelques unes des Images populaires dans la culture arabe qui évoquent la Vision arabe et islamique, celle de la transcendance, celle du Combat, celle de la Paix... ... [Lire la suite]
Posté par Futuwwa à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2018

Les Nouvelles Journées des Arabes (أﻳﺎﻡ ﺍﻟﻌﺮﺏ ), par Mohammed Futuwwa

Ayyām al-ʿArab (أﻳﺎﻡ ﺍﻟﻌﺮﺏ ), avant l'Islam, décrivaient les batailles, dans une langue arabe pure, qui secouaient l'Arabie bédouine. Cette oeuvre majeure atteste de la dimension poétique de l'âme arabe. Mais aujourd'hui, que ce sont les Ayyām al-ʿArab ? Elles sont les Journées par lesquelles les Arabes retrouvent leur dignité, leur souveraineté, leur unité, leur liberté. Elles sont les batailles intimes, contre l'égoïsme, l'appart du gain, la rancœur, la malveillance, la jalousie, la désespérance. Mais elles sont aussi les... [Lire la suite]
Posté par Futuwwa à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 octobre 2018

Algérie-Afrique : Présence de Frantz Fanon, par Mohammed Futuwwa

Frantz Fanon (1925-1961) est une figure majeure de la militance du Tiers Monde. Son engagement dans la lutte de libération nationale du peuple algérien ne fut pas seulement motivé par son humanisme, mais aussi par une implacable déconstruction de la double relation colonisé-colon, colonie-colonialisme. Un survol de son itinéraire fait ressortir le fait qu’il a su parvenir à l’intelligibilité du colonialisme, celui-ci ne se réduisant pas à ses dimensions économiques et militaires mais englobant aussi les dimensions de la psyché. Pour... [Lire la suite]

12 octobre 2018

Hommage à Mohamed Bouarroudj, pilier de la presse algérienne arabophone, par Mohammed Futuwwa

    C'est à l'âge de 82 ans que Mohamed Bouarroudj est mort, le dimanche 10 juillet 2016, des suites d'une longue maladie. Il a été inhumé le lendemain après-midi au cimetière de Sebbala (Draria) sur les hauteurs d'Alger, en présence des membres de sa famille, ses amis et compagnons, ainsi que d'une foule nombreuse de citoyens. Son nom restera associé au développement dans l'Algérie indépendante d'une presse de qualité en langue arabe. L'arabisation de l'information et de sa transmission constituait pour lui un enjeu... [Lire la suite]
11 octobre 2018

Qui suis-je dans la ligne de vie de l'Algérie arabe ?, Mohammed Futuwwa

Parce qu'elle appartient à la Fraternité historique des peuples de la Nation arabe, l'Algérie fait sienne les projets de l'Unité et de la Renaissance Arabes. Parce qu'elle appartient à la Oumma islamiyya, l'Algérie fait sienne la religion de l'Ikhlas et du Tawhid, révélée au Prophète Mohammed (que la Paix soit sur lui). Parce qu'elle appartient au Sud de l'humanité, l'Algérie fait sienne les aspirations des peuples opprimés à la justice et à la liberté. Parce qu'elle appartient à l'Afrique, l'Algérie fait sienne la quête... [Lire la suite]
Posté par Futuwwa à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2018

Les 6 principes de la révolution du Premier Novembre 1954, par Mohammed Futuwwa

  I. La révolution du Premier Novembre 1954 fut une révolution algérienne, car elle visait essentiellement à libérer non seulement le territoire national mais aussi le peuple algérien enfermé dans les chaînes du joug colonial français et occidental. Le nationalisme algérien est la raison d'être de cette révolution. 2. La révolution du Premier Novembre 1954 fut une révolution arabe, porteuse d'une arabité révolutionnaire, enracinée dans le vaste mouvement arabe de libération nationale. Cette révolution entendait... [Lire la suite]
03 octobre 2018

Gamal Abd El-Nasser, héros de la Nation arabe, par Mohammed Futuwwa

Gamal Abd El-Nasser (1918-1970) incarna, les aspirations du Tiers Monde à la souveraineté face à la domination du système colonial occidental, singulièrement pour la Nation arabe et l’Afrique. Avec la révolution du 23 juillet 1952, Nasser fait sortir l’Égypte de la tutelle anglaise et met à bas la monarchie pro-occidentale de Farouk 1er. Nasser participe à la Conférence de Bandung (avril 1955) et dénonce, avec les présidents indien Nehru et indonésien Sukarno, l’injustice des rapports Nord-Sud et le... [Lire la suite]