24 septembre 2019

Houari Boumediene parle de l’Emir Abd el-Qader

« 'Abd El-Qader n’était pas seulement un héros algérien, il était également une personnalité maghrébine, arabe, musulmane et aussi une personnalité universelle par l’intérêt qu’il portait aux affaires du monde entier, comme le prouvent les correspondances qu’il entretenait avec les souverains et les chefs d’État au sujet de problèmes intéressants l’ensemble de l’humanité » (1966)

24 septembre 2019

Sagesse kadérienne...

Très souvent, l’Émir 'Abd El-Qader, dans sa demeure damascène, donnait à ses visiteurs des "Proverbes", des "Sentences", des "Leçons de vie", issus de la grande tradition littéraire arabe. Ces phrases courtes étaient écrites par lui et offertes à ses amis de passage. En voici deux exemples : "Louanges à Dieu seul ! Les savants arabes ont dit : Il n'y a pas de différence entre celui qui ment et celui qui est mort, car l'excellence de celui qui est vivant consiste dans la parole. Et s'il n'est pas digne de confiance, sa propre vie... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Le chemin vers l'Orient de l'Âme, par Mohammed Futuwwa

Lorsque l’Émir 'Abd El-Qader se rendit à Damas, en 1857, ce qui comptait à ses yeux c'était aussi bien l'Orient physique - celui de la Capitale des Omeyyades - que l'Orient de l'Âme, l'Orient métaphysique. C'est d'ailleurs vers cet Orient intérieur et invisible que le lointain maître spirituel de l’Émir, l'Andalou Muhyî Ed-Dîn Ibn 'Arabi, s'en alla. En 1223, il s'installera à Damas. C'est précisément parce que Ibn 'Arabi choisit la Syrie comme patrie, que notre Émir fit le même chemin. Loin d'être une terre d'exil, le Bilad Ech-Cham... [Lire la suite]