14 décembre 2018

الربيع بوشامة.. قصائد مخلّدة للثّورة التّحريرية وقادتها الأشاوس

  في ظروف طبيعية قاسية فرضتها الحرب العالمية الأولى، ولد الربيع بوشامة في ديسمبر 1916 ببلدية قنزات بسطيف، وحين بلغ السنة الخامسة من عمره ألحقه والده بالكتّاب لحفظ القرآن الكريم، وفي السنة السادسة سجّله بالمدرسة ليتعلّم اللغة الفرنسية، ولما وصل إلى مستوى الشهادة الابتدائية انقطع عن الدراسة وتفرّغ لحفظ القرآن الكريم. لمّا أنشئت جمعية العلماء المسلمين الجزائريّين سنة 1931، انضمّ إليها الربيع وبعد فترة أصبح عضوا نشطا فيها، وفي عام 1938 أوفدته الجمعية إلى فرنسا ليقوم بالمساعدة في النشاط الإصلاحي في صفوف الجزائريين المغتربين،... [Lire la suite]

11 décembre 2018

قاسم زدّور… أول طالب شهيد:رمز الريادة الطلابية… في معركة التحري

أضواء الذاكرة  في كواليس التاريخ   30 نوفمبر 1954 ذكرة استشهاد بلقاسم زدّور أول شهيد تغتاله الشّرطة الفرنسية ولد الشهيد بلقاسم إبراهيم زدّور بوهران في 2 فبراير 1923، وسط عائلة علم وتربية؛ فوالده الشيخ الطيب المهاجي بدأ التدريس سنة 1912، حفظ القرآن في سن التاسعة، وكان إلى جانب ذلك يزاول دراسته بمدرسة باستور (الفرنسية) بنفس الحي. وبعد أن حصل على الشهادة الابتدائية عام 1937 واصل دراسته الإكمالية بمعهد باستور، لكن سلك الدراسة النظامية ما لبث أن اضطرب بسبب الحرب العالمية الثانية ومضاعفاتها، استكمل تعليمه بالعربية على يد... [Lire la suite]
03 décembre 2018

Révolution algérienne

La révolution algérienne est un processus révolutionnaire arabo-musulman ininterrompu qui a débuté en 1830 !
01 novembre 2018

La jeunesse algérienne et l’esprit du 1er Novembre, par Mohamed Tahar Bensaada

La célébration du 64eme anniversaire de l’insurrection du 1er Novembre 1954 est une occasion pour nous de s’arrêter un moment sur les acquis de la Révolution algérienne, sur les menaces internes et externes qui pèsent sur ces acquis, menaces qui se nourrissent forcément des déviations que des intérêts étroits et des mauvais choix ont fait subir au processus d’édification nationale tout au long de ces dernières décennies. Si les acquis enregistrés par la Révolution algérienne sur tous les plans -politique, diplomatique, économique,... [Lire la suite]
01 novembre 2018

Les 22 architectes de la Révolution du Premier Novembre 1954 : Zighoud Youcef

Né le 18 février 1921 à Smendou (Constantine), Zighoud, issu d’une famille pauvre, fréquente l’école coranique et intègre les Scouts musulmans algériens où il sera chef de groupe. Forgeron depuis son enfance - ce qui l’a aidé durant la révolution pour la fabrication d’armes - il adhère au PPA à l’âge de 17 ans, dont il sera le responsable pour la commune de Smendou en 1938. Élu pour le compte du MTLD aux élections communales de 1947 à Smendou, Zighoud Youcef procède à la constitution des cellules de l’OS de sa commune. Arrêté suite... [Lire la suite]
01 novembre 2018

Les 22 architectes de la Révolution du Premier Novembre 1954 : Didouche Mourad

Né le 13 juillet 1927 à El-Mouradia (Alger), Didouche Mourad adhère au Parti du peuple algérien (PPA) en 1942. Il devient, en 1945, responsable du parti dans la capitale pour les quartiers d’El- Mouradia (ex-La Redoute), d’El- Madania (ex-Clos-Salembier) et Bir Mourad-Raïs. Il joue un grand rôle dans les manifestations contre le colonialisme lors des événements du 8 Mai 1945. À partir de novembre 1946, il anime le groupe scout «El Amel», puis crée le club de football Rapid Atletic Musulman d’Alger (Rama). Il se rend en Novembre 1946... [Lire la suite]

01 novembre 2018

Les 22 architectes de la Révolution du Premier Novembre 1954 : Ali Mellah “Si Cherif”

  Il est né le 14 février 1924 à Draâ El- Mizan (Tizi Ouzou) au sein d’une famille modeste. Il adhère au PPA (Parti du Peuple Algérien) et organise des cellules révolutionnaires dans les villages et douars en sa qualité de responsable de l’OS, avant d’entrer dans la clandestinité suite à son démantèlement. Désigné comme un des responsables de la Petite Kabylie, il a participé à la révolution du 1er novembre 1954 en conduisant l’attaque contre le siège de la gendarmerie d’Azazga. Il a dirigé desunité de l’Armée de... [Lire la suite]
01 novembre 2018

Les 22 architectes de la Révolution du Premier Novembre 1954 : Abdessallam Habachi

Né le 2 septembre 1925 à Aïn M’lila (Constantine), il a suivi des études primaires à Constantine. Nourri depuis son enfance aux idéaux nationalistes, il rejoint très tôt le PPA. Arrêté et emprisonné pendant six mois pour avoir pris part à une manifestation, il intègre l’OS en 1947, et sera poursuivi par les autorités coloniales qui le condamneront à 10 ans d’emprisonnement par contumace. Il poursuit son action militante dans la clandestinité et sera membre du Crua. Membre du groupe des “22”, il prend part aux opérations du 1er... [Lire la suite]
01 novembre 2018

Les 22 architectes de la Révolution du Premier Novembre 1954 : Rabah Bitat

Il est né le 19 décembre 1925 à Aïn El- Karma (Constantinois) au sein d’une famille modeste. Ne pouvant poursuivre ses études, il travaille dans une manufacture de tabac. Très jeune, il adhère au PPA/MTLD et activera au sein de l’Organisation spéciale (OS) en 1948, et comme nombre de ses compagnons, il entrera dans la clandestinité après le démantèlement de l’Organisation. Jugé et condamné par contumace à dix années de prison, il sera un des membres fondateurs du Crua, en mars 1954, participera à la réunion des “22” et fera partie... [Lire la suite]
01 novembre 2018

Les 22 architectes de la Révolution du Premier Novembre 1954 : Saïd Bouali

  Né à Constantine, Saïd Bouali dit «La Motta» adhère au PPA en 1945. Il mène une action militante avec nombre de compagnons dans la région, et participe à la réunion du groupe des “22" préparatoire au déclenchement de la Révolution. Il prend part à la révolution du 1er Novembre 1954 et mènera de nombreuses opérations avant de tomber au champ d’honneur. (Source : El Djeich novembre 2012)