24 septembre 2019

L’Émir Abd El-Qader et le cheikh Mohammed At-Tantawi : une immense amitié spirituelle

Rédigé en langue arabe, Kitab El-Mawaqif est l’ouvrage majeur de l’Émir 'Abd El-Qader. Le titre signifie Le Livre des Haltes. Terme technique du lexique de la théologie mystique de l’islam, mawaqif veut dire « haltes ». Elles sont comme des points intermédiaires qui relient entre eux les stations (maqam), les degrés, les étapes de l’odyssée spirituelle. C’est notamment le sens que le mot a chez Muhyi-d-dîn Ibn 'Arabî, le maître spirituel de l’Émir algérien. Ces mawaqif permettent, nous dit Michel Chodkiewicz, l’un des traducteurs... [Lire la suite]

24 septembre 2019

Gloire et Honneur à l’Émir Azzedine, petit-fils de l’Émir ‘Abd El-Qader, héros-martyr algérien de la révolution arabe syrienne

L’Émir ‘Abd El-Qader a eu cinq frères, dont Mustapha. Celui-ci a eu comme fils Mahieddine qui a eu à son tour un fils, Azzedine, né vers 1900, dans la ville de Dummar (banlieue de Damas). L’Émir Azzedine a fait ses études à Beyrouth chez un érudit Malékite d’origine algérienne. Il fréquentera aussi le Collège de garçons de la "Mission laïque française"» de Beyrouth. Il sera également étudiant en droit à l’Université de Damas. Mais le Destin est implacable et la machine de mort du colonialisme français ne respecte rien. Après... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Un nom qui compte dans l’amitié algéro-syrienne : Cheikh Sidi Mehdi Seklawi

Qui a entendu parler du Cheikh Sidi Mehdi Seklawi (1783-1862) ? Son destin est immense car il fut l’un des principaux oulémas algériens à appeler à la Hijra vers la Grande Syrie pour fuir la pénétration coloniale française. Un grand nombre d’historiens voient en lui l'instigateur d’un vaste mouvement d’immigration vers la Syrie après 1847. Il a largement contribué au renforcement des liens de fraternité culturelle, religieuse et politique entre l’Algérie et la Syrie. Né en 1785 aux Ait-Irathen, en Kabylie, le Cheikh Sidi... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Sagesse kadérienne...

Très souvent, l’Émir 'Abd El-Qader, dans sa demeure damascène, donnait à ses visiteurs des "Proverbes", des "Sentences", des "Leçons de vie", issus de la grande tradition littéraire arabe. Ces phrases courtes étaient écrites par lui et offertes à ses amis de passage. En voici deux exemples : "Louanges à Dieu seul ! Les savants arabes ont dit : Il n'y a pas de différence entre celui qui ment et celui qui est mort, car l'excellence de celui qui est vivant consiste dans la parole. Et s'il n'est pas digne de confiance, sa propre vie... [Lire la suite]
24 septembre 2019

A Damas, l'Emir 'Abd El-Qader..., par Mohammed Futuwwa

  A Damas, l'Emir 'Abd El-Qader avait fait de sa propre maison un pôle culturel, spirituel et politique de première grandeur.     A Damas, dans sa maison, l'Emir 'Abd El- Qader faisait la lecture, tous les lundis une heure après l'aube, de l’œuvre majeure de son maître spirituel l'Andalou Muhyi-d-dîn Ibn 'Arabî : El-Futûhât El-Makkiyya !   A Damas, à la Madrassat El-Achrafiyyah, l'Emir 'Abd El-Qader a fait la lecture publique, entre le mois d'avril 1858 et le mois de juin de cette même année, de... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Le chemin vers l'Orient de l'Âme, par Mohammed Futuwwa

Lorsque l’Émir 'Abd El-Qader se rendit à Damas, en 1857, ce qui comptait à ses yeux c'était aussi bien l'Orient physique - celui de la Capitale des Omeyyades - que l'Orient de l'Âme, l'Orient métaphysique. C'est d'ailleurs vers cet Orient intérieur et invisible que le lointain maître spirituel de l’Émir, l'Andalou Muhyî Ed-Dîn Ibn 'Arabi, s'en alla. En 1223, il s'installera à Damas. C'est précisément parce que Ibn 'Arabi choisit la Syrie comme patrie, que notre Émir fit le même chemin. Loin d'être une terre d'exil, le Bilad Ech-Cham... [Lire la suite]

26 janvier 2019

Gloire de la Nation arabe : la langue ougaritique

  Voici un exemple de langue sémitique ancienne, l'ougaritique. Là, nous sommes en Syrie. C'est sur le site de Ras Shamra (mis à jour au 20ème siècle) que fut découverte cette langue sémitique archaïque. Elle est à l'origine du cananéen. On remarquera la proximité phonétique avec l'arabe. Baal Epic Ugaritic
26 janvier 2019

Gloire de la Nation arabe : Mari (Syrie)

  Qui se souvient de Mari ? Le site archéologique de Mari (en arabe : mārī, مــاري) (Tell Hariri, en arabe : tall al-ḥarīrī, تل الحريري) est situé à l'extrême sud-est de la Syrie sur le moyen Euphrate, à 11 kilomètres d'Abou Kamal et à une dizaine de kilomètres de la frontière irakienne. Située dans cette plaine, Mari fut une importante cité mésopotamienne dès le IIIe millénaire av. J.-C., contemporaine de la civilisation sumérienne d'Uruk. Capitale d'un pays appelé tardivement, au VIIe siècle av. J.-C., Laqe et s'étendant le... [Lire la suite]
26 janvier 2019

Gloire de la Nation arabe: الجامع الاموي بدمشق

La Grande Mosquée des Ommeyades, à Damas.
16 janvier 2019

L'émir 'Abd el-Qader, et les deux contemplations, par Mohammed Futuwwa

  L'Emir 'Abd el-Qader (1808-1883) est la figure emblématique de la résistance du peuple algérien au colonialisme français dans la première moitié du 19ème siècle. Pourtant, s'il a fait l'histoire, cet homme est également lié à la métahistoire, c'est-à-dire à ce plan métaphysique qui donne, en dernière instance, sens, espérance et perspective. Toute l’œuvre de cet homme, de l'Algérie à la Syrie, en passant par les prisons françaises, est pénétrée d'une spiritualité qui élève le personnage au rang de grand mystique. Ibn 'Arabi,... [Lire la suite]
Posté par Futuwwa à 01:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,