16 mai 2018

L'âme chevaleresque, le Grand jihad et la renaissance culturelle, par Mohammed Futuwwa

En arabe, le fatâ est le « chevalier », le « preux » ou encore le « héros ». C'est le « Jeune », mais l'important ici est la jeunesse d'esprit. Le chevalier est le jeune héros qui se lance dans la bataille. Et quelle est cette bataille ? La tradition arabe le dit : «  le fatâ, c'est celui qui brise l'idole et l'idole de tout homme, c'est son ego ». Quand je parle de chevalerie, de futuwwa, je parle essentiellement, et d'abord, de jihad intérieur, de bataille intime contre l'âme charnelle. Mais ce n'est... [Lire la suite]