Edward Said

 

Dans son livre Orientalisme (1978), le professeur Edward Said dévoilait la base culturelle dominatrice de l'Occident sur la Nation arabe. Il montrait notamment que plusieurs orientalistes ont durci la différence entre la période islamique (14 siècles) et la période préislamique (100 siècles). Il se trouve que c'est la là CLÉ DE COMPRÉHENSION de la racine du berbérisme (comme au Liban du « maronitisme politique », ou en Egypte du « pharaonisme copte »). L'Occident manipule le Pré-Islam (reconstruit pour les besoins de la cause) contre la période islamique. Le rôle des historiens et des intellectuels patriotes est d'opérer une réappropriation de NOTRE passé préislamique, et même sa valorisation, et cela dans une perspective civilisationnelle arabo-musulmane. L'historien nationaliste Tewfiq El Madani en avait donné l'exemple avec son livre Carthage. De même, Fairouz, la diva de la Nation arabe, qui chantait El Qods en quête de liberté et la Reine Zénobie, Reine de Palmyre. Malgré les crises du présent, malgré la décadence, nous avons une histoire exceptionnelle, incroyablement productrice de sens. Les berbéristes se revendiquent frauduleusement du passé pré-islamique de l'Algérie.

NOUS, NOUS NOUS REVENDIQUONS DES HÉRITAGES PRE-ISLAMIQUES DE TOUTE LA NATION ARABE, DE LA NUMEDIE A ASSUR, DU YEMEN A CARTHAGE, DE PETRA AU SOUDAN, DE AKKAD AU NEDJ. TOUTE LA NATION ARABE, TOUTE SA GÉOGRAPHIE, TOUTE SON HISTOIRE.