Abdelkader-El-Jazairi

Très souvent, l’Émir 'Abd El-Qader, dans sa demeure damascène, donnait à ses visiteurs des "Proverbes", des "Sentences", des "Leçons de vie", issus de la grande tradition littéraire arabe. Ces phrases courtes étaient écrites par lui et offertes à ses amis de passage. En voici deux exemples :

"Louanges à Dieu seul ! Les savants arabes ont dit : Il n'y a pas de différence entre celui qui ment et celui qui est mort, car l'excellence de celui qui est vivant consiste dans la parole. Et s'il n'est pas digne de confiance, sa propre vie est vécue en vain.  Salutations à celui qui s'arrête sur cet écrit, de la part de 'Abd El-Qader Ibn Muhyi 'd-Dine. Mois de Ramadan de l'année 1268 h."

"Louanges à Dieu seul ! Les savants arabes ont dit : Les cœurs des hommes ont été façonnés de manière à être enclin à l'amour envers ceux qui agissent bien avec eux et à la haine envers ceux qui se comportent mal avec eux.  Salutations à celui qui s'arrête sur cet écrit, de la part de 'Abd El-Qader Ibn Muhyi 'd-Dine. Mois de Ramadan de l'année 1268 h."